Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 01:19

Bruxelles, le 09 janvier 2015

« Vive l’empereur ! ». Je crie comme un grognard en pensant à la toile de dix mètres sur six de David exposé au musée du Louvre que j’ai vue avec mon école secondaire de Malonne, lors d’une visite à Paris. Le sacre. Il y avait beaucoup de monde ce jour-là. Tous les regards convergeaient vers le nouvel empereur. Comment ne pas se sentir le maître du monde ? Même le pape Pie VII était présent.

Et pourtant, Napoléon ne se rendait pas compte qu’en ce jour de gloire il suscitait la jalousie, l’hypocrisie et l’ingratitude. Talleyrand – son ministre des relations extérieures - et le tsar Alexandre complotaient contre lui bien avant qu’il ne s’en rende compte. Mais son pire ennemi, c’était lui-même. Une fois au sommet, en marchant un peu on descend forcément la pente vers la vallée. La vallée des larmes. La réussite pousse à refuser les remises en question. Il faut se maintenir à tout prix sur les hauteurs de sa gloire. Immobile, le conquérant s’endort sur ses lauriers. C’est alors que des personnages cyniques comme Metternich - le chancelier autrichien - et Fouché – le ministre de la police - entrent en scène pour flatter le souverain. Ainsi se développe le pire des sentiments : l’orgueil.

Revoilà la déesse Némésis. Elle punit l’orgueil excessif des souverains. La roue de la fortune a tourné. Après sa défaite en Russie, Napoléon ne gagnera plus. Le destin est souvent ironique. Le jour du sacre il pavoisait en carrosse étincelant d’or et le soir de la défaite de Russie il s’enfuyait dans un traîneau de fortune à travers les steppes enneigées.

Emmitouflé dans une couverture en peau d’ours pour se protéger du blizzard et pour ne pas être reconnu, en route vers sa capitale, sans doute songea-t-il à l’habit impérial porté lors de son sacre dans la cathédrale Notre-Dame de Paris : un manteau de velours doublé d’hermine, moucheté d’abeilles et d’aigles, symboles de son règne ? Son prédécesseur royal François Ier avait placé son règne sous le symbole de la salamandre. Et moi ? Qu’est-ce qui pourrait le mieux représenter mon destin ?

Le Saumon est un symbole rayonnant, un caractère capable de s’adapter avec confiance aux situations délicates. Nageant en eau douce comme en eau salée, il s’adapte à tous les milieux, aime briller et séduire.

Pour ceux qui partage avec moi le totem du saumon, il est recommandé ceci : « Conservez votre confiance en toute circonstance, apprenez à vous sentir bien partout. Accumulez les connaissances, afin de recevoir l’illumination créatrice. Préférez la modération, entourez-vous d’une famille protectrice. Le Saumon a tendance à ­remonter les cours d’eau vers son lieu de naissance : évitez de replonger, comme lui, systématiquement dans votre milieu d’origine, méfiez-vous de la nostalgie ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pivoine 06/03/2015 03:26

Excuse moi d'avoir envoyer plusieurs messages disant la même chose, lors de l'envoi du premier cette inscription s'est affichée sur mon écran "Terminé, il existe des erreurs sur la page", j'ai donc envoyé un deuxième, tu peux effacer un stp.

Pivoine 06/03/2015 03:19

Je refuse catégoriquement d'être truitée. Non mais...voyons! Mister "A", tu pourrais trouver un poisson avec une meilleure valeur marchande tout de même. C'est le seul poisson qui à l'hameçon sans appât lool. L'histoire de ton ami m'a bien fait rire, pas étonnant qu'ait veçu une telle expérience quand on sait d'où provient la guigne de la RDC lool.

Pivoine 06/03/2015 03:14

Je refuse cathégoriquement d'être truitée. Non mais...voyons! Mister "A", tu pourrais proposer un poisson ayant une meilleure valeur marchande tout de même. La truite est un poisson qui mord à l'hameçon sans appât lool.. L'histoire de ton ami m'a bien fait rire; pas étonnant qu'il ait vecu une telle expérience quand on sait d'où provient la guigne de la RDC lool.

Alain 28/02/2015 00:21

Nous avons un point commun : nous étions des bébés "saumonés".

Mister "A" te suggère un autre totem qui est pas mal non plus : la truite. Le calamar possède aussi certains avantages. Un ami de Mister "A" avait une moule pour totem. Il a eu les pires ennuis loool.

Pivoine 27/02/2015 13:31

"La réussite" une notion bien difficile à définir. Sur quels critères se base-t-on pour l'évaluer? A quel moment de l'existence peut-on prétendre avoir réussi? Réussi quoi? Napoléon a gagné des batailles c'est vrai, bien d'autres avant et après lui ont fait de même. Je n'éprouve aucune sympathie pour ce personnage historique tant vanté par certains historiens français. Il s'est permis de rétablir l'esclavage aux Antilles françaises. Ce fut un criminel, paré de prétention et d'orgueil. Tu sais Mister A, le succès attire toujours les opportunistes; charlatans, escrocs...sans scrupule. "Le flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute" dit-on. Il n'est pas facile pour une personne connaissant la gloire de rester lucide d'où l'intérêt d'être très bien entouré. La gestion du succès est d'une importance capitale. Qui que l'on soit, quoi qu'on ait réalisé durant sa vie, il est souhaitable de rester humble et discret pour continuer à évoluer sereinement.

Dis moi, tu as fait l'ictère( jaunisse ) à la naissance? Ben, moi aussi. Beaucoup de nouveaux nés le font, c'est un problème de transformation de globules rouges au niveau hépatique qui cause la coloration des yeux et de la peau. J'aime beaucoup tes recommandations, elles sont pleine de sagesse. Je n'ai pas de totem, tu veux bien me prêter le tien? lool

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens