Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 14:46

Ma devise

Connaissez-vous la devise de la R D Congo ? Sur les passeports congolais, les documents officiels et le fronton des édifices publics, on peut lire en lettre d’or « Paix, Justice, Travail ». Cette devise est excellente. C’est bien trouver pour un pays, à condition de la respecter. En termes d’éducation, j’aurais préféré autre chose : Chance, Occasion, Talent. Cette dernière a le mérite d’impliquer les jeunes dans leur réussite personnelle, bien que tout ne soit pas contrôlable.

Prenons La chance pour commencer. C’est un élément important dans le cours d’une vie. Elle peut décider du sort d’une bataille selon Napoléon. Nous ne maîtrisons pas sa manifestation. Elle vient ou ne vient pas. J’ai cherché en vain une définition satisfaisante, mais personne n’en connait les fondements, ni l’origine. Cela n’a rien avoir avec le mérité. Tout ce que je peux en dire, c’est qu’elle est propre à l’être humain. Il serait ridicule de parler de chance pour un chien, aussi beau et bien nourri soit-il. Le sort d’une vache est connu d’avance et conduit à l’abattoir. Son avis, s’il existe, importe peu. Ses efforts pour échapper à sa triste condition ne pourront rien changer. Pour les humains, c’est différent. Tant qu’il y aura des hommes et des femmes sur la terre, la chance se manifestera. Rien n’est perdu, ni définitivement gagné. Une croyance populaire prétend que nous bénéficions de la chance nécessaire pour accomplir notre destin.

L’occasion est une notion différente. Bien qu’imprévisible comme la chance, elle suppose une capacité de jugement, voire une certaine maturité. En effet, il faut être en mesure de la reconnaître. On peut la saisir ou passer à côté. Ceci dit, toutes les occasions ne sont pas bonnes à prendre. Notre intuition nous conseille parfois de s’abstenir. En définitive ce qui nous appartient le plus, c’est Le talent.

Le talent exige un travail de longue haleine, une discipline. Aucun n’athlète n’a décroché de médaille sans entraînement. Les dons ne sont que des prédispositions naturelles qui nous facilitent la tâche. Etre bon dans son domaine, c’est bien. Mais dans une compétition, il faut être le meilleur. Comment devient-on le meilleur parmi les meilleurs ? Le plus fort. Accepté, reconnu et respecté par ses pairs pour ses qualités exceptionnelles. Mes recherches m’ont apporté un début de réponse. Le meilleur des meilleurs doit faire un travail sur lui-même, en plus d’un dévouement total pour sa vocation. Il s’agit de se surpasser. Trouver en soi une énergie insoupçonnée. Une capacité de résistance qui étonne ses adversaires. Une endurance dans la préparation qui impressionne ses formateurs. Il faut aussi savoir s’arrêter à temps. Se détendre. Faire du sport. Ecouter de la musique.

Suis-je apte à accomplir mon destin ? Faut-il que je l’écrive moi-même ? Une chose est certaine, ma stratégie est la bonne puisque je m’approche de mes objectifs. Ma tactique est menée avec un but précis à atteindre. Un but qui améliorera le quotidien de mes concitoyens. Bientôt, il s’agira de saisir l’occasion qui se présentera et de passer à l’action. Le moment de vérité. J’espère que ma main ne tremblera pas. Mes formateurs attendent beaucoup de moi. Pour eux, j’ai du talent.

J’ai écrit cet article surtout pour les jeunes en âge et en esprit. Une devise ou une stratégie est intéressante, quand on peut encore faire un choix. Le choix de ses armes. C’est regrettable de perdre toute marge de manœuvre à cause de certaines négligences, de se retrouver enfermé dans des actes « obligés ». Etre forcé de sourire, de dire « oui » même quand on n’a pas envie, de s’engager dans des combats qui ne sont pas les nôtres, de dépendre de quelqu’un ou d’un système qu’on déteste juste pour survivre. Oublier qu’on a une dignité et perdre l’estime de soi. Dans ce cas, la fin est connue. On se retrouvera seul car ceux qui nous exploitent finissent par nous mépriser. Cela ne nous arrivera pas, parce que nous avons une bonne devise.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pivoine 01/11/2016 01:43

Rien ne tombe du ciel, tout est le fruit des choix que l'on fait et de la qualité du travail que l'on produit. Je ne crois pas à la notion de chance, il y a toujours une raison à tout ce qui nous arrive.

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens