Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 17:49

Mon Ourson

Je n’ai pas dormi cette nuit-là. Je n’ai fait que penser à mon Ourson. Il croit que je suis une femme difficile. Il se trompe. Je ne suis qu’un petit oiseau hésitant. Élevée dans l’hypocrisie, comme la plupart des femmes. En douceur ou de de force, on me prend la main. Jamais je ne la donne. Quand je ne veux pas, je la retire. Il n'a pas osé.

Mon Ourson m’aime, mais il devrait apprendre à lire en moi au point de ne pas croire tout ce que je dis. Ma bouche dit une chose, ensuite mes yeux avouent le contraire, pour finir mon silence me dénonce. C’était un signe, ce carpaccio d’espadon choisi au resto. Il faut me manger cru. Ne pas m’accorder trop de temps, sinon je cours me cacher avant que mon masque ne tombe. Quand je réfléchit trop, la raison et mon éducation reprennent le dessus. Je n’ai pas peur du grand amour. Ce qui est fort et intense m’intéresse. Mo ourson l'ignore. Cette soirée-là s’était terminée loin du feu d’artifice escompté. Pourtant, j’avais tout prévu, même la lingerie.

Je crève d’angoisse à l’idée de le perdre. C’est un ami, mais entre nous il y a une forte tension d’homme à femme qui entretient le désir. Je ne sais pas comment tout cela finira. En ce moment quelqu’un d’autre profite de mon regain de libido. Un matin, cet autre homme m’a dit que dans mon sommeil je répétais « Ourson » comme si je faisais l’amour. J’ai menti en disant qu’il s’agissait de lui. Et depuis, je m’accorde le droit de crier « Ourson » dans le noir.

Mon Ourson est ma transgression ultime. Mon côté « sale gosse » que je dissimule. L’ami que je désire en cachette, qui s’invite dans mes pensées à tout moment, au bureau ou quand je suis dans les bras d’un autre. A son évocation, je dandine sur ma chaise sans que personne ne le remarque, du moins je l’espère. Je me demande si les oursons sont chatouilleux. Le mien me manque. Je n’en dors plus. Ce qui n’a pas eu lieu conserve le charme infini des rêves inaccessibles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pivoine 10/12/2016 14:02

Je pense que l'hypocrisie n'est pas une spécificité féminine. Tous les genres sont concernés, masculin, féminin, trans, trav...Peut-on élever un enfant dans l'hypocrisie ou la lui enseigner? Je pense que non, parce que tout parent sensé cherche à transmettre des valeurs à ses enfants dont la sincérité. L'hypocrite est une personne intéressée, peu sincère qui caresse dans le sens du poil. L'hypocrise "fait croire" (mensonge) qu'il apprécie une personne ou une situation. Par contre, on peut apprendre à un enfant à être diplomate et discret, ce qui lui permettra d'éviter des conflits avec son prochain (blesser, vexer, heurter...) ou de les désamorcer. Un diplomate présente les choses (la vérité) avec tac, de manière courtoise et agréable.

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens