Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 15:50

Ton absence

A quoi sert un trait d’union ?

Unir, attacher, fusionner.

Qu’est-ce qui nous sépare ?

Le temps, une distance, les circonstances.

Qu’est-ce qui te retient là-bas ?

Une promesse, un confort, une habitude.

Qu’est-ce qui te fait peur ?

L’aventure, l’incertitude, l’inconnu.

Qu’est-ce qui t’attire ici ?

Le changement, l’originalité, la nouveauté.

Qu’est-ce que tu admires le plus ?

L’intelligence, la créativité, un style.

Qu’est-ce qui nous rapproche ?

La littérature, l’art, la musique.

Qu’est-ce que tu retiendras demain ?

Une phrase, une impression, un sentiment.

Qu’est-ce qui nous manque aujourd’hui ?

Une occasion, de l’audace, une chance.

Qu’est-ce que tu aurais voulu faire maintenant ?

Venir, partir, venir et repartir.

Qu’est-ce que tu aurais voulu préparer ce midi ?

Une salade, un poulet yassa, un gratin dauphinois.

Qu’est-ce que tu aurais voulu boire ce soir ?

Du vin, un gin-tonic, de l’eau.

Qu’est-ce qu’on aurait pu construire ensemble ?

Un bateau, un projet, un avenir.

Qu’est-ce que tu aurais voulu refaire ?

Ta vie, ta garde-robe, ton jardin.

Qu’est-ce que tu aurais voulu m’offrir pour mon anniversaire ?

Un jeu d’échecs, un livre, un dessin.

Quel est l’accord musical qui nous ressemble le plus ?

Une tierce majeure, une quinte juste, une quarte augmentée.

Qu’est-ce qui crée notre harmonie ?

Une vision commune, un humour plaisant, une sensibilité partagée.

Peux-tu faire un poème avec ces trois mots ?

Destin, chagrin, Alain.

En grammaire, que représente ton absence ?

Une interrogation, une suspension, un point final.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain 24/01/2017 00:04

Merci pour cette belle chanson. Ils font quoi sur la plage lol ?

A) Par ce poème, je voulais susciter un questionnement, une réflexion. Je ne m’attendais pas à ce que tu répondes. Merci d’avoir répondu. Merci pour ta franchise. J’aurais du mal à répondre moi-même à ces questions car ces questions ne me sont pas destinées, au départ. Je ne suis pas dans le même cas de figure que toi. Mais certaines réponses m’ont touché plus que d’autres. Les voici :

8) Qu’est-ce que tu retiendras demain ?
Une phrase, une impression, un sentiment.

Réponse : Un sentiment et de magnifiques instants de partage qui resteront gravés à jamais dans mon disque dur (cerveau) même si, un jour, ce dernier venait à bugger.
Mon commentaire : c’est ce que j’aurais répondu.


17) Qu’est-ce qui crée notre harmonie ?
Une vision commune, un humour plaisant, une sensibilité partagée.

Réponse : Tout. Pour dire vrai, je ne me l'explique pas moi même.
Mon commentaire : c’est ce que j’aurais répondu.

10) Qu’est-ce que tu aurais voulu faire maintenant ?
Venir, partir, venir et repartir.

Réponse : Je ne sais, je ne sais pas ce que je veux exactement, il y a tellement de paramètres à prendre en compte...
Mon commentaire : C’est la réponse que je préfère. Il y a quelque chose qui existe. Quelque chose de fort qui se bat pour exister, qui voudrait s’imposer.

13) Qu’est-ce qu’on aurait pu construire ensemble ?
Un bateau, un projet, un avenir.

Réponse : Un avenir et le reste aurait suivi.
Mon commentaire : La réponse la plus émouvante. Je m’attendais à « un bateau ». Un avenir, il n’y a rien de plus fort.

B) La question que j’ai modifiée

Qu’est-ce que tu aurais voulu refaire ?
Ta vie, ta garde-robe, tes seins.

C) La question que j’ai volontairement censurée

Qu’est-ce que tu aurais voulu m’offrir pour mon anniversaire ?
Un jeu d’échecs, un livre, …

D) La réponse qui me fait le plus réfléchir. La réponse que je médite pour bien la comprendre.

Qu’est-ce qui nous manque aujourd’hui ?
Une occasion, de l’audace, une chance.

Réponse : Il me manque l'audace, le courage.
Mon commentaire :

Une citation tirée du livre que je lis en ce moment la biographie de Bach de Marc Leboucher m’aide dans ma réflexion car le mot « audace » y est cité :

Au lieu d’accompagner sagement la prière des fidèles, l’organiste (Bach) introduit un autre rythme, des ruptures soudaines dans un culte souvent routinier, des audaces et des sonorités inhabituelles.
Si Jean-Sébastien peut répondre, devant le consistoire qui l’interroge, qu’il est allé « à Lübeck pour apprendre diverses choses relatives à son art », cela ne suffit manifestement pas à rassurer des autorités choquées par le nouveau jeu de l’organiste.

Alain 23/01/2017 23:42

Merci pour cette belle chanson. Ils font quoi sur la plage lol ?
A) Par ce poème, je voulais susciter un questionnement, une réflexion. Je ne m’attendais pas à ce que tu répondes. Merci d’avoir répondu. Merci pour ta franchise. J’aurais du mal à répondre moi-même à ces questions car ces questions ne me sont pas destinées, au départ. Je ne suis pas dans le même cas de figure que toi. Mais certaines réponses m’ont touché plus que d’autres. Les voici :

8) Qu’est-ce que tu retiendras demain ?
Une phrase, une impression, un sentiment.

Réponse : Un sentiment et de magnifiques instants de partage qui resteront gravés à jamais dans mon disque dur (cerveau) même si, un jour, ce dernier venait à bugger.
Mon commentaire : c’est ce que j’aurais répondu.


17) Qu’est-ce qui crée notre harmonie ?
Une vision commune, un humour plaisant, une sensibilité partagée.

Réponse : Tout. Pour dire vrai, je ne me l'explique pas moi même.
Mon commentaire : c’est ce que j’aurais répondu.

10) Qu’est-ce que tu aurais voulu faire maintenant ?
Venir, partir, venir et repartir.

Réponse : Je ne sais, je ne sais pas ce que je veux exactement, il y a tellement de paramètres à prendre en compte...
Mon commentaire : C’est la réponse que je préfère. Il y a quelque chose qui existe. Quelque chose de fort qui se bat pour exister, qui voudrait s’imposer.

13) Qu’est-ce qu’on aurait pu construire ensemble ?
Un bateau, un projet, un avenir.

Réponse : Un avenir et le reste aurait suivi.
Mon commentaire : La réponse la plus émouvante. Je m’attendais à « un bateau ». Un avenir, il n’y a rien de plus fort.

B) La question que j’ai modifiée

Qu’est-ce que tu aurais voulu refaire ?
Ta vie, ta garde-robe, tes seins.

C) La question que j’ai volontairement censurée

Qu’est-ce que tu aurais voulu m’offrir pour mon anniversaire ?
Un jeu d’échecs, un livre, …

D) La réponse qui me fait le plus réfléchir. La réponse que je médite pour bien la comprendre.

Qu’est-ce qui nous manque aujourd’hui ?
Une occasion, de l’audace, une chance.

Réponse : Il me manque l'audace, le courage.
Mon commentaire :

Une citation tirée du livre que je lis en ce moment la biographie de Bach de Marc Leboucher m’aide dans ma réflexion car le mot « audace » y est cité :

Au lieu d’accompagner sagement la prière des fidèles, l’organiste (Bach) introduit un autre rythme, des ruptures soudaines dans un culte souvent routinier, des audaces et des sonorités inhabituelles.
Si Jean-Sébastien peut répondre, devant le consistoire qui l’interroge, qu’il est allé « à Lübeck pour apprendre diverses choses relatives à son art », cela ne suffit manifestement pas à rassurer des autorités choquées par le nouveau jeu de l’organiste.

Pivoine 23/01/2017 17:45

A toi que j'affectionne tout particulièrement : "Esta cobardia" chanté par Julio Iglesias https://youtu.be/Sec8jGqtVl4

Pivoine 23/01/2017 16:50

J'ai oublié de répondre à la question numéro 20 (que j'ai devinée).

20) Comment as tu découvert les oeuvres du photographe Kiripi Katembo? lool

Réponse : Lors de l'exposition "Beauté Congo" à la Fondation Cartier ( du 11 juillet 2015 au 16 janvier 2016).

Je suis curieuse de connaître tes réponses aux mêmes questions. Tu penses quoi des miennes?

Pivoine 23/01/2017 11:56

Ce que j'ai lu hier me semble être les interrogations d'un esprit tourmenté. Je vais tâcher d'y répondre comme si tu étais en face de moi et que tu t'adressais à ma petite personne.

1) A quoi sert un trait d’union ?
Unir, attacher, fusionner.

Réponse : A unir, ce blog en est un.

2) Qu’est-ce qui nous sépare ?
Le temps, une distance, les circonstances.

Réponse : Les circonstances.

3) Qu’est-ce qui te retient là-bas ?
Une promesse, un confort, une habitude

Réponse : .Une promesse (le respect des engagements malgré les difficultés rencontrées).

4) Qu’est-ce qui te fait peur ?
L’aventure, l’incertitude, l’inconnu.

Réponse : L'inconnu et l'incertitude.

5) Qu’est-ce qui t’attire ici ?
Le changement, l’originalité, la nouveauté.

Réponse : L'originalité et la beauté de coeur de l'auteur.

6) Qu’est-ce que tu admires le plus ?
L’intelligence, la créativité, un style.

Réponse : L'intelligence et la créativité.

7) Qu’est-ce qui nous rapproche ?
La littérature, l’art, la musique.

Réponse : La littérature, l'art, la musique et bien plus.

8) Qu’est-ce que tu retiendras demain ?
Une phrase, une impression, un sentiment.

Réponse : Un sentiment et de magnifiques instants de partage qui resteront gravés à jamais dans mon disque dur (cerveau) même si, un jour, ce dernier venait à bugger.

9) Qu’est-ce qui nous manque aujourd’hui ?
Une occasion, de l’audace, une chance.

Réponse : Il me manque l'audace, le courage.

10) Qu’est-ce que tu aurais voulu faire maintenant ?
Venir, partir, venir et repartir.

Réponse : Je ne sais, je ne sais pas ce que je veux exactement, il y a tellement de paramètres à prendre en compte...

11) Qu’est-ce que tu aurais voulu préparer ce midi ?
Une salade, un poulet yassa, un gratin dauphinois.

Réponse : Il ne manque plus que le désert pour avoir un menu complet lool.

12) Qu’est-ce que tu aurais voulu boire ce soir ?
Du vin, un gin-tonic, de l’eau.

Réponse : De l'eau, source de vie n'est ce pas.

13) Qu’est-ce qu’on aurait pu construire ensemble ?
Un bateau, un projet, un avenir.

Réponse : Un avenir et le reste aurait suivi.

14) Qu’est-ce que tu aurais voulu refaire ?
Ta vie, ta garde-robe, ton jardin.

Réponse : Ma vie.

15) Qu’est-ce que tu aurais voulu m’offrir pour mon anniversaire ?
Un jeu d’échecs, un livre, un dessin.

Réponse: Je ne peux pas le dire ici de peur de réveiller Mister "A" lool.

16) Quel est l’accord musical qui nous ressemble le plus ?
Une tierce majeure, une quinte juste, une quarte augmentée.

Réponse : Une quinte juste.

17) Qu’est-ce qui crée notre harmonie ?
Une vision commune, un humour plaisant, une sensibilité partagée.

Réponse : Tout. Pour dire vrai, je ne me l'explique pas moi même.

18) Peux-tu faire un poème avec ces trois mots ?
Destin, chagrin, Alain.

Réponse : Je ne sais pas aligner des vers mais pour toi je veux bien essayer. Je te l'envoie demain soir.

19)En grammaire, que représente ton absence ?
Une interrogation, une suspension, un point final.

Réponse : Les points de suspension parce qu'ils sont la voix du silence, ils continuent de parler lorsque la voix s'est tue, ils laissent sous-entendre que l'histoire n'est pas terminée. Lorsque les mots s'endorment, le coeur, enfermé dans ses murailles continue de parler.

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens