Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 10:04

Africaine

 

Africaine

« Madame, ce soir j’aimerais vous parler de quelque chose ». Quand j’écoute la musique africaine, mes cheveux se hérissent devant tant de beauté. Je voudrais être comme elle, m’approcher de la perfection, rythmer ma vie avec sa justesse, voir l’existence avec son intelligence. Comme elle, être une œuvre aboutie que tout le monde apprécierait sans jamais se lasser. Apporter la joie dans les cœurs, le frisson dans les corps. Etre harmonieux dans mes propos. « Ceci n’est pas une déclaration, Madame, mais une mélodie de mots composée pour vous ».

La musique « afro » est le fruit d’un travail acharné exécuté par des surdoués autodidactes. Sa richesse me dépasse, pourtant elle se laisse aborder avec simplicité. « Vous m’avez éconduit avec un sourire. Je continue à vous fréquenter pour développe en moi le goût du beau, car votre beauté m’inspire. Je suis éloquent quand je vous parle même si ce soir je n’ai pas grand-chose à dire ». Elle accompagne la poésie. La musique est en mouvement. Tout en rondeur. Elle suscite l’élégance, la courtoisie et l’humour. Elle invite à faire l’amour et à ne pas faire la guerre. Les manifestations pour les droits civiques, la révolte des étudiants en ’68 trouvent leurs racines dans la « Black » musique (le jazz, le blues, le rock n roll) qui a changé les mentalités de l’époque, qui a créé une rupture entre les enfants et leurs parents. L’armée et les églises furent désertées, les jeunes avaient pris conscience que la vie valait la peine d’être vécue, qu’il y avait une plage sous les pavés, un trésor sous le pagne. Finis les nationalismes. L’enfer et le purgatoire ne nous font plus peur. Nous voulons le paradis tout de suite. L’extase jusqu’à l’overdose.

Cette musique a éclairé le monde plus que toutes les grandes idéologies. Elle est généreuse même dans ses courbes, porteuse de valeurs humanistes. Jimmy Hendrix, Bob Marley, Papa Wemba, Miriam Makeba, ne nous ont pas seulement divertis, ils ont créé un style de vie nouveau, une forme de nonchalance qui conduit à la tolérance. Les cadences ne sont pas toujours parfaites, mais la musique est bonne. « Madame, accepteriez-vous de danser la rumba, cette danse où les nombrils se touchent ? »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pivoine 01/06/2017 07:54

Pour toi, l'opérateur économique, toi qui as choisi d'investir dans ton pays malgré les difficultés, DJ "Miss SKEWER" te souhaite un réveil tout en musique. "Rara" de TEKNO : https://youtu.be/yul2-4mc6mg

Pivoine 31/05/2017 20:28

Tu peux toujours continuer de rêver...il paraît que certaines vérités se disent en blaguant, n'est ce pas...Ta danse me semble compliquée, les deux partenaires doivent être de même taille sinon bonjour les crampes de jambes lool, et puis la fille doit avoir une sacrée cambrure lool. Heureuse de te lire, tu m'as beaucoup manqué. "Salomé" featuring de Platnumz et Rayvanny : https://youtu.be/_bPjsDcPHks

Pivoine 31/05/2017 18:28

Je plaisante bien entendu.

Alain 31/05/2017 18:51

Ah bon ! Dommage, je commençais à rêver...

Pivoine 31/05/2017 17:58

Esquissez quelques pas de danse avec toi serait sans doute très "jouissif" d'autant plus que nos nombrils doivent se toucher lool. Sur quelle musique on danse? Spéciale dédicace pour toi, ma "Cardioplume", "Ignanafi debena" de Sidiki DIABATE : https://youtu.be/uUp74dWRJ1w

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens