Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 19:53

Viens me voir à Bruxelles. Nous commencerons la visite par la Grand-Place. Ensuite, nous irons nous promener le long du canal de Willebroek. Je t’achèterai des fleurs sur la place de Brouckère. Nous prendrons le tram jusqu’à la porte de Namur. De là, nous marcherons jusqu’à la place Jourdan où nous ferons la file pour un paquet de frites à la mayonnaise. Mon français truffé de belgicismes contient un nombre incroyable de mots d’amour en bruxellois. Mes blagues sur Bruxelles te feront mourir de rire.

Bruxelles conserve des endroits bucoliques, intacts de toute construction où la nature rayonne de toute sa splendeur, je parle des étangs d’Ixelles. Et là sur en banc je t’offrirai un lambic, une bière locale à la framboise. Ensuite, nous ferons le tour de la ville à la découverte de sa culture. Le musée Magritte. Les serres royales de Laeken. Les boules de l’Atomium. L’inénarrable Manneken-Pis et sa version féminine, Jeanneke-Pis. Nous terminerons par une dégustation de spécialités belges, le chocolat, les gaufres, et l’incontournable moule crue à la « crapuleuse » sauce.

Tu comprendras qu’un Bruxellois à plus de charme qu’un bel hidalgo. Le romantisme ne se trouve pas à Barcelone, ni à Venise, mais bien à Bruxelles. Le boulevard Général Jacques et son tunnel Montgomery n’ont rien à envier à la plus belle avenue du monde.

Le soir venu, je t’inviterai à un endroit chargé d’Histoire, c’est-à-dire chez moi. Un savant désordre y règne. Lieu de réflexion et d’introspection. Une citadelle imprenable où les cultures du monde se côtoient. Un masque africain nargue une bande dessinée. Mes CD de rumba se mélangent aux symphonies de Mozart. Un jeu d’échecs trône sur la table au salon. Je cuisinerai pour toi une carbonade flamande aux pruneaux. Pour l’occasion, j’inviterai un ami philosophe qui se prend pour un fakir quand il délire et un ami pygmée qui adore Paris. Tu verras mon chat Oscar. Nous prendrons une tisane au fenouil avant de dormir. Et si tu n’as rien à te mettre pour la nuit, je te  prêterai volontiers mon peignoir bleu, celui qui pend dans la salle de bain.

Viens me voir, je t’attendrai à la gare du midi sur le quai des TGV. Je porterai un t-shirt mauve aux couleurs d’Anderlecht, tu me reconnaîtras.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens