Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 14:20

Une roue

Je suis une roue. Un objet plus instable qu’une girouette. Je passe ma vie à tourner en rond. Si personne ne m’arrêtait, je dévalerais la pente jusqu’au centre de la Terre. Née de la main de l’Homme, je suis sans équivalent dans la nature. Les nudistes refusent tout vêtement. Les végétariens sont sélectifs pour leurs aliments. Des gourous imposent des tabous absurdes à leurs adeptes. Mais personne n’a pensé à renoncer à moi. Ceux qui délaissent la voiture prennent le vélo. Ceux qui ont peur de l’avion trouvent leur équilibre sur une trottinette. Je suis dans vos usines, dans les gares, sur les autoroutes. Je flotte sur les rivières polluées.

Comme le vent, je m’introduis partout, dans les tunnels du métro et sous votre siège de bureau. Evidemment, je suis chez vous à la maison. J’ai envahi l’univers des jeunes qui possèdent des rollers adaptés aux appartements. Vous ne pouvez plus vous passer de moi. Même dans un monde parfaitement Bio, vous aurez quand même besoin de moi, moi qui suis tellement artificielle. Vous pouvez vous réunir à Paris pour le changement climatique, abandonner le pétrole qui vous a tant servi, injurier le nucléaire qui vous éclaire, mais contre moi vous n’oserez rien faire. Ce sera ainsi tant que vous serez soumis à la pesanteur.  

Le cheval est la plus belle conquête de l’homme. Le chien son meilleur ami. Et moi qui suis-je pour vous ? L’Eglise avait interdit le prêt à intérêt. Mon rôle principal est de vous faire gagner du temps. Ce bien censé appartenir à Dieu. J’ai donc échappé à l’excommunion. Certaines civilisations n’ont pas pensé à m’inventer. Les Pygmées me regardent avec étonnement. Et vous ? Vous m’oubliez car je fais partie de votre quotidien. En ce mois d’août, je me rappelle à vous. Vérifiez-moi avant de prendre la route des vacances. Regardez si vous avez une roue de secours. Renouvelez-moi de temps en temps.

Ma chair sera broyée et recyclée alors qu’au siècle dernier je disparaissais en toute dignité, immolé comme Iphigénie. Pour me venger, je vous donne le vertige dans les fêtes foraines en décrivant un immense cercle dans le ciel. Et parfois, je décide de votre fortune. Je suis noir. Je viens de l’hévéa. Un arbre que vous avez saigné en Afrique. En hiver, vous m’enchaînez de peur que je ne vous échappe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain 11/08/2017 09:26

La pub m'empoisonne la vie sur ce site. Mais heureusement aujourd'hui je peux t'écrire sans être soumis à des codes bizarres. Tant mieux.

Alain 11/08/2017 09:22

Le mot "fêter" a été absorbé par l'appareil. Je me demande bien pourquoi.

Alain 11/08/2017 09:19

J'avoue que tu m'as manqué. Cette année dans environ deux mois nous dix ans de correspondances.

Pivoine 11/08/2017 09:11

Tu as résolu le problème des publicités douteuses? Bonne journée mon "Inongo virtuel":

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens