Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 17:01
La consommation d’énergie
 
Tout organisme est système ordonné, « un îlot d’ordre ». Les lois de thermodynamique stipulent que l’énergie se transforme toujours dans le sens d’une plus grande instabilité, d’une plus grande dispersion, et d’un plus grand désordre. L’entropie est une notion de physique qui mesure le désordre.
 
Un organisme vivant est le siège de multiple réaction avec échange d’énergie. Selon les lois de thermodynamique, comme l’énergie se transforme vers le désordre, les êtres vivants devraient se désintégrer. Or ce n’est évidemment pas le cas. Et pourtant les lois de thermodynamique ne sont pas contredites même dans le domaine de la biologie. En réalité que se passe-t-il ?
 
En fait l’organisme vivant est un système ordonné, qui parvient à préserver de l’ordre et de la stabilité qu’en se nourrissant de l’énergie disponible de son environnement. Le fait de puiser de l’énergie dans la nature crée du désordre. En d’autres termes un organisme vivant maintient son ordre interne en créant dans son milieu du désordre ou de l’entropie, d’un point de vue thermodynamique. Il s’agit un transfert de désordre.
 
Prenons l’exemple d’une chaîne alimentaire simple qui serait composée d’herbe, de sauterelles, de grenouilles, de truites et d’humains. Nous allons voir que la quantité d’énergie utile diminue et par conséquent le désordre augmente de fait de la déperdition d’énergie.
 
G. T. Miller a calculé que 300 truites sont nécessaires pour maintenir un homme en vie pendant une année. Ces truites doivent consommer à leur tour 90 000 grenouilles, qui se sont nourries de 27 millions de sauterelles, qui auront dévoré 1 000 tonnes d’herbes.
 
Les végétaux sont les centrales énergétiques les plus efficaces qui soient. Elle absorbe par photosynthèse l’énergie du Soleil. Plus on monte dans la chaîne alimentaire, plus la quantité d’énergie nécessaire à la survie est important. Et pourtant la capacité d’absorption énergétique va en diminuant. Ainsi un prédateur n’absorbe que 10% à 20% de l’énergie que représente sa proie.
 
L’évolution va vers la construction de systèmes de plus en plus complexes qui requiert une utilisation d’énergie toujours plus grande, accompagné d’une dispersion d’énergie encore plus importante dans l’environnement.
 
Rappelez-vous de deux définitions de la civilisation que j’avais reprises :
 
La civilisation se distingue des sociétés primitives par l’exploitation, le traitement et la consommation de vastes quantités d’énergies : alimentaires, bois, force musculaire, énergies fossiles, etc.
 
Chaque civilisation s’est construite autour d’une idée, un concept, une mission, la conviction d’être conduite par un destin particulier. Le nombrilisme. Autour de cette idée centrale chaque civilisation mobilise son énergie humaine afin de produire de l’ordre et de se défendre contre des « pouvoirs du chaos ».
 
 
Autre définition de la civilisation : un îlot d’ordre toujours plus grands aux prix d’un accroissement plus important encore du désordre environnant.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pivoine 13/01/2008 20:41

Non, je n'ai pas de connaissances approfondies dans l'audiovisuel; si tel était le cas, je vous aurais proposé mes services( gratuitement ).Je suis trés flatée que ma petite participation vous procure un effet bénéfique. Je vous remercie pour vos propos émouvants.Pour revenir à votre dédicace; vous n'allez pas prétendre ne pas connaître mon prénom tout de même. Vous parlez d'amie du net, par déduction logique son prénom ne peut être que virtuel lol.A moins que vous souhaitiez sciemment garder le flou pour que "toutes les amies du net "s'y retrouve looooool.Plus sérieusement, je pense qu'il y a autour de vous des personnes qui ont vu naître ce projet et qui se sont impliquées de son élaboration  à sa réalisation. Ces personnes là sont plus méritantes qu'une Pivoine qui vous glisse 2-3 mots à chaque décès du Pape looooool.

alain Bomboko 13/01/2008 23:39

La manière dont tu m'as posé des questions laissait supposer que tu avais des connaissances dans l'audiovisuel ou les financements de projet.

Pivoine, je vais te dédier ce film, ma décision est déjà prise "A Pivoine, mon amie du net". Je sais que ce film va t'émouvoir.

Pour ton info, on vient de me provoquer en duel par un internaute, qui est jaloux de notre relation amicale. J'ai accepté. RDV dans deux semaines sous le porche de l'abbaye de Maretsous à 5 h du matin. Je le reconnaîtrai car il portera une pochette couleur pivoine avec un blaiser. Je viens de prendre des cours accélérés d'escrime qui vont me coûter 1000 Euro. J'espère que ce n'est pas un canular. Je vais venger ton honneur contre ce goujat. Pivoine "Murituri te salutant".

Pivoine 07/01/2008 17:16

C'est encore une de vos plaisanteries lol,  la dédicace est trop impersonnelle vous ne trouvez pas? l'amie du net a un prénom( si c'est de moi qu'il s'agit  évidemment looool ) .Je vous taquine bien entendu, je ne pense pas mériter une telle attention. Je vous remercie.Revenons à votre projet, vous comptez réaliser un documentaire ou un film? dans quelle catégorie comptez-vous le défendre à Canne? Quel thème allez-vous aborder?  quels sont les objectifs que vous souhaitez atteindre? avez-vous des partenaires financiers prés à vous suivre? Qui va vous produire? projet de marketing en vue? quel est l'intérêt d'un tel investissement alors vous vous êtes reconverti en tourisme faute de financement suffisant( si ma mémoire est bonne )?

alain Bomboko 07/01/2008 17:38

Beacoup de question... de bonnes questions. 1) J'ai déjà réalisé le documentaire, je l'ai monté à Kinshasa, je suis venu ajouter le son à Bxl dans un studio 2) C'est un documentaire de 50 min (je crois que c'est une catégorie) 3) Le fleuve ainsi que la vie autour du fleuve (beauté des paysages, richesse naturelle, pauvreté des populations, bcp de poissons, grandeur du fleuve, archaïsme et modernité) 4) faire connaître la vie autour de ce magnifique fleuve et à partir du fleuve constuire le développement du Congo 5) Je cherche des partenaires financiers pour finaliser le projet 6) Producteur ? Une petite maison Médiacongo et moi-même 7) Ce projet de film peut tout relancer : la pêche, le tourisme, le développement des populations -N.B.Toutes les grandes civilisations se sont construite autour d'un fleuve.

Tu mérites cette dédicace car tu m'insuffle bcp d'énergie par tes pensées positives que je ressens même à distance. Hélas je ne connaîs pas ton prénom.

Est-ce que tu as des connaissances dans le domaine audiovisuelle ?

Alain

Pivoine 07/01/2008 00:50

Merci pour l'explication simplifiée.Je pense qu'on peut consommer de l'energie tout en évitant du gaspillage et  trouver des systèmes de production d'énergie moins polluants.

alain Bomboko 07/01/2008 15:00

Tu as raison Pivoine. Mais le problème reste entier, plus on évolue, plus on gaspille, et plus on crée du désordre. On purrait moins polluer, c'est un fait.

Je monte en ce moment à Bxl, un film sur le fleuve Congo "Un fleuve majesté". Je compte te dédier ce film, "à toi mon amie du Net".

Si ce n'est pas trop tard, j'irai à Cannes pour le défendre.

Pivoine 25/11/2007 02:24

Pouvez-vous m'expliquez tout ça en langage plus simple?loooool

alain Bomboko 26/11/2007 17:04

Toute consommation d'énergie génère du désordre, de la dispersion d'énergie, du gaspillage, de la pollution, etc.

Plus on évolue et plus on consomment et on gaspille de l'énergie. Plus on se situe à l'extrémité de la chaîne alimentaire, plus on absorbe une faible part de l'énergie contenue dans la proie, donc on gaspille davantage.

L'évolution des organismes vivants s'accompagnent d'une croissance exponentielle de la consommation d'énergie.

C'est bon à savoir. Et il faudrait le rappeler aux extrémistes "écolo".

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens