Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 18:51

La loi du silence

 

(La suite de l'article : « Un tatouage ethnique »)

 

Le lendemain de cette soirée troublante, je me réveille de bonne heure, pendant que Solange dort encore. Impatient d’avoir des explications, sans même prendre mon petit déjeuner, je me rends chez mon pasteur.


Il m’ouvre la porte avec un sourire, contrairement à l’attitude austère qu’il a l’habitude d’afficher. Je comprends tout de suite qu’il m’a vu la veille. Il était présent à la messe païenne.


- Pasteur, c’était quoi cette espèce de bal masqué ?


- Mon cher Adonis, tu viens de vivre une expérience enrichissante, dont tu te souviendras toute ta vie. Tu dois savoir qu'il faut se méfier des apparences. Comme la lune, beaucoup de personnes, que tu connais, ont une face cachée.

Son explication m’inquiète. Je lui demande : « Qui êtes-vous en réalité, un pasteur chrétien ? »


-Effectivement je le suis, mais ce n'est qu'une couverture.


- Qui êtes-vous alors ?


Il se lève, avec sa démarche de veille homme, se dirige vers sa bibliothèque, pour y prendre un grand livre, afin de m'en lire quelques extraits.


Il me lit des passages du culte de Mithra. A cette occasion, j'apprends que le 25 décembre était une fête païenne à Rome, bien avant la fête de Noël. Il me montre également un dessin de l'Egypte antique où on représente une femme portant un bébé plusieurs siècles avant la vierge Marie. Il s'agit d'Isis et de son enfant Horus. Ensuite, il range ce que  j'ai compris comme étant la grande bible des païens.


La question qui me préoccupe au-delà du caractère mystique de la réunion des païens, c’est le fait d’avoir reconnu Solange : « Il faisait sombre, et j’avais beaucoup bu, est-ce bien mon épouse que j'ai vue hier soir sur la scène en train de danser sans aucune retenue ? »


- Je ne peux pas répondre à cette question. Tu peux découvrir la vérité par toi-même. Exploite tous les indices en ta possession. Pense au mot de passe d’hier : « Si un enfant sort d’une maison en imitant le cri d’un singe, c’est qu’il y a un singe qui s’y cache ». Les enfants sont très observateurs et souvent perspicaces. Ils voient et entendent des choses que nous ne percevons pas, parce que nous ne sommes pas assez attentifs. Ne sois pas distrait. Les femmes sont des chats, elles aiment jouer, notamment à cache-cache. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens