Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 20:31

Une danse nuptiale

 

 

Quelques jours plus tard, un vendredi vers 18 h, mon chauffeur me remet une enveloppe qu'il vient de découvrir sur le pare-brise d'une de mes voitures, qui est  stationnée dans le garage au fond du jardin.

 

Je l'ouvre. Il y a une adresse et un mot de passe. La messe païenne se déroule dans une heure. Solange, mon épouse, a justement un dîner au restaurant avec des amis. J'ai quartier libre.  

 

Je préfère conduire seul. Grâce à mon GPS, j'arrive facilement à l'adresse indiquée dans un quartier reculé de la ville de Kinshasa. C'est une grande propriété entourée d'une grille en fer ouvragé. Après avoir franchi le portail, je m'avance dans un chemin en terre battue bordé de palmiers, qui me conduit devant une énorme battisse. Je stationne ma voiture à côté d'une cinquantaine de limousines. Dans le jardin, il n'y a personne. Sur les collines du plateau des Batéké au loin, le soleil achève son déclin, en lançant ses derniers feux rougeâtres sur la noirceur de la nuit qui progresse.

 

La grande villa ressemble à un château. Elle possède un perron, que j'emprunte pour déboucher devant une grande porte en iroko lambrissé. J'appuis sur le bouton de l'interphone. Une voix virile cite une phrase tirée de la sagesse populaire congolaise que je dois compléter : « Si un enfant sort d'une maison en imitant le cri d'un singe ». Je complète la phrase par le mot de passe : « C'est qu'il y a un singe qui s'y cache ».

 

La porte s'ouvre. Des huissiers masqués en smoking m'accueillent et me dirigent vers un vestiaire où je dois changer de vêtements. Ils me demandent de porter un smoking, une capuche noire, et un masque. Ensuite, ils me conduisent dans une grande salle dont le sol -au centre- représente un échiquier. Le plafond est magnifiquement décoré avec des dessins de planètes, d'étoiles et de constellations.


Le Requiem de Mozart joue. Un serveur me présente un plateau de pralines, j'en prends une. Elle est liquoreuse. Un autre m'offre une coupe de champagne rosé.


Nous sommes plusieurs dizaines de personnes dans la salle. Tous les adeptes - hommes et femmes - portent des masques du carnaval de Venise. Les habits sont en noire et blanc. Les hommes sont en smoking. Les femmes ont des robes du soir avec de larges décolletés et des talons aiguilles.


 


Les masques vénitiens offrent une grande variété de « visages ». Certains sont amusants et d'autres ont un air lugubre, probablement sans rapport avec les personnalités qui les portent.


La musique de Mozart s'arrête. Elle est relayée par la voix d'un chérubin -contre ténor- à la tonalité baroque, qui me fait frissonner en chantant un cantique païen mélodieux. Il est accompagné par un clavecin aux notes aiguës. La soirée revêt des allures de plus en plus ésotériques, et je commence à me demander, si j'ai bien fait de venir.


Quelques minutes plus tard, une femme masquée pénètre sur la scène. Elle entame une danse nuptiale sur un air musical joué par un flûtiste. Comme un serpent qui mue, elle se dénude en retirant l'un après l'autre les 7 voiles, qui couvrent son corps, pour finalement ne plus porter qu'un string rouge. Le tempo s'accélère, sa danse du ventre également. Elle ondule du bassin avec beaucoup de souplesse, on dirait que sa colonne vertébrale est cartilagineuse. Emballé par le spectacle, je m'approche de la scène qui est à peine éclairée par des bougies et des torches enflammées. Dans ce jeu d'ombres et de lumière, entre les reins de la danseuse, je reconnais le tatouage qui est imprimé. C'est Solange, mon épouse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pivoine 16/01/2009 09:49

Il m'a l'air croustillant votre roman...miam miam lol

Pivoine 15/01/2009 11:37

Les fantasmes inassouvis(?) de ces messieurs...lol

alain Bomboko 16/01/2009 04:44


C'est un extrait de mon roman.


Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens