Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 20:25

Des fables 

 

 

 

Mais pourquoi cet homme puissant et cultivé qui a fréquenté les plus beaux palaces de la planète, qui a côtoyé les grands de ce monde, passe-t-il à présent toutes ses soirées à discuter avec son jardinier, son chauffeur, son coiffeur, son cuisinier, et sa bonne de chambre ? En fait, c’est pour s’adonner à son exercice préféré : raconter des fables. Et ça fait déjà un an que ça dure. Tous les soirs, ils se réunissent pour une sorte de conseil des ministres improbable. Le jardinier avec sa chemise en lambeaux commence par offrir un verre de bière à tout le monde, le chauffeur -qui n’est pas mieux habillé- distribue les amuse-gueules. La bonne de chambre en pagne délavé manque cruellement de déodorant, mais l’air reste malgré tout respirable. Il est 22 h,  le quorum est atteint, le conseil peut valablement siéger.



 

La grande foire aux fables débute dans l’allégresse générale. Les convives sont heureux : plus c’est gros, plus ils apprécient. Certains sont sur le point d’applaudir et luttent pour se retenir. Chacun se voit dans un immense miroir aux alouettes. Le jardinier sera bientôt propriétaire d’une maison, le chauffeur aura sa propre voiture, le cuisinier ira passer des vacances en Europe, le coiffeur aura une montre en or, et la bonne de chambre va ouvrir une boutique avec un fonds de départ de 10.000 $. Plus les heures passent, plus les fables se multiplient au point de s’accumuler pour former une gigantesque montagne. Après trois heures de conversations, la rencontre au sommet  prend fin. Les convives sont bien obligés de redescendre sur terre et dévalent de concert un « Himalaya » d’illusions construit sur la base de leur naïveté. Les uns regagnent leur petit lit inconfortable, un autre la banquette arrière d’une voiture en panne garé au fond du jardin, et un dernier se contentera d’un drap sur un sol sans tapis. Les choses sérieuses commencent. Ils ont enfin accès aux rêves, cette fois-ci aux vrais rêves.

 

Mais quel plaisir cet homme a-t-il à tourmenter les esprits innocents de ces analphabètes ? Sans doute doit-il jubiler en observant cet auditoire docile et attentif, entièrement acquis à sa cause car intellectuellement incapable de soutenir un débat contradictoire. Et pour ces petites gens, ces paroles vaines représentent probablement une petite lueur d’espoir dans un pays, où même espérer devient difficile. Une chose est sûre, ils se réuniront encore demain soir. La bière sera servie, les amuse-gueules aussi. Ils seront tous là, à écouter avec leur sourire béa, et leurs odeurs de transpiration. Et lui, il sera fier, grandiloquent, et inspiré. De toute façon, la source où il puise ses fables est intarissable.

Partager cet article

Repost 0
alain Bomboko - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Pivoine 17/09/2009 03:26

" On croit que le style est une façon compliquée de dire les choses simples, alors que c'est une façon simple de dire les choses compliquées"( Jean Cocteau). Et toi, tu le fais si bien, tu as du style, tu hornes les mots de parures adaptées aux circonstances; te lire un vrai regal. Je te dédicace cette chanson qui traduit le bien fou que tes écrits m'apportent :"You raise me up"  chantée par les Ceitic Womanhttp://www.youtube.com/watch?v=faKFcfytlxU&feature=related

alain Bomboko 17/09/2009 19:34


Pivoine;

Je suis comblé.

Alain


PIVOINE 16/09/2009 02:30

Mon cher Alain,Quelle tête de  "matou tristounet" tu fais là dit donc... je la vois d'ici lolTu sais pertinemment ce que je pense de ta belle plume, devrai-je  te le répéter constamment? J'aime la vie que tu donnes aux mots, ton imagination débordante m'a toujours surprise. J'aime te lire Alain, je suis devenue accro; le sevrage me sera difficile, très difficile voir impossible, je redoute les séquelles irréversibles que cela pourrait entrainer. Tu écris merveilleusement bien quel que soit le thème abordé.

alain Bomboko 16/09/2009 19:25


Chère Pivoine;

On a tous besoin d'être rassuré.

Ce commentaire me fait un bien fou.

Alain


Pivoine 12/09/2009 04:40

Des rêves jaillissent bien souvent de grandes réalisations; "le psychique précéde le physique" dit-on; il faut toujours avoir confiance en soi, se battre pour s'octroyer les moyens, persévérer( quelques fois envers et contre tous ), ne jamais baisser les bras ni se laisser décourager puis un jour viendra où...même si les événements ne se déroulent pas exactement comme on l'aurait souhaité, il y aura au moins "la satisfaction de l'effort". Alors partageons nos rêves les plus fous lol.

alain Bomboko 14/09/2009 10:35


Pivoine,

Merci pour ton commentaire.
Tu ne fais plus de commentaire sur mon style d'écriture.

Alain


Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens