Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 19:24

On m’a appris les bonnes manières

 

Je bois le thé à petites gorgées. Dans un avion, spécialement au décollage, j’évite de parler de crash. Quand je me mouche, je n’ouvre pas mon mouchoir devant tout le monde, pour voir son contenu. A table, je me fais prier pour me resservir, et ne termine pas complètement mon assiettte, même si j’ai terriblement faim. Je connais la signification de la couleur d’une rose, et dans quelles circonstances il convient d’en offrir.

 

On m’a également appris les bonnes manières au Congo. Au restaurent, il faut demander le menu, pour être sûr de recevoir la carte. On commande des plats, pour finalement manger ce qui reste en cuisine. Quand le serveur dit que la nourriture sera servie dans 5 minutes, cela signifie qu’on vient d’envoyer une personne au marché, et qu’elle sera de retour dans 5 minutes.

 

Il faut saluer les personnes, non pas par leur nom, mais en citant leur grade, qualité, fonction, et autres titres honorifiques. Bonjour  monsieur le Président, monsieur le Ministre, monsieur l’Ambassadeur, mon Général, Patriarche, Eminence, Excellence, Honorable, Docteur, Maître, Commandant de bord, PDG, DG, DGA, ADGA, la Star, le grand Guitariste, mon petit frère propre, mon ami personnel, cher bien-aimé en Christ, etc. Un enfant de la rue m’a même appelé « Grand Père », pour me flatter. Erreur. S’il m’avait dit « beau jeune homme », il aurait eu plus de chance de recevoir un billet.

 

Le merci n’existe pas, dans la langue locale. En revanche en lingala, l’expression « pouvoir me dépanner » se conjugue à tous les temps. Ensuite, le demandeur conjugue, au dépend du prêteur, le verbe « rembourser », mais jamais à l’indicatif du présent. Il me semble avoir entendu une sorte de subjonctif du futur, un temps que je n’ai jamais utilisé en français. J’avais de toute façon compris, qu’il fallait que j’attende ou plutôt que j’oublie.

 

Dans le dialecte de mon ethnie « Mongo », jeune fille célibataire et pute sont des synonymes : « Ndumba ». En Belgique, on dirait : « Bonjour, jeune fille, tu vas bien ? ». A Mbandaka, « Salut, petite pute, t’a bien dormi ? ».

 

Je ne comprends plus rien. Où vais-je donc trouver les bonnes manières ?

Partager cet article

Repost 0
alain Bomboko - dans Humour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de alain Bomboko
  • Le blog de alain Bomboko
  • : Tout apprendre sur la R D Congo, son histoire & son actualité. Propositions et analyses pour le développement du Congo-Kinshasa
  • Contact

Recherche

Liens